Acheter l’action EDF Nos précautions malgré une bonne croissance

Les grandes entreprises connaissaient depuis très longtemps l’utilité du commerce des devises. Cotées en bourse depuis des décennies, elles ont su investir et récupérer très gros. L’une de ces entreprises est la très célèbre EDF.

Mise sur pied depuis le 8 avril 1946, elle emploie en 2017, 154.845 employés. L’entreprise est en pleine croissance et lui acheter des actions serait très profitable. Cependant, cette croissance est à considérer avec des pincettes. Acheter l’action EDF : nos précautions malgré une bonne croissance.

Électricité de France

La société française est le leader de la production d’électricité dans ce pays. Bien qu’elle ait été privatisée, elle est le principal distributeur du courant électrique et du gaz naturel. Elle possède une multitude de filiales implantées dans tout le pays et a pu réaliser l’année dernière un chiffre d’affaires de 69 milliards.

L’action EDF

La capitalisation boursière de cette entreprise est de 20 milliards d’euros. Elle se trouve dans les 20 entreprises françaises avec une grande capitalisation. Abstraction ne peut être faite de l’action  EDF dans le calcul du CAC 40. Près de 3.000.000 de titres boursiers sont actuellement en circulation en son nom.

Les graphiques boursiers de l’action EDF affichent un pourcentage de 12,27. Ce pourcentage a connu une légère hausse par rapport à la précédente.

Quelles précautions prendre ?

Entre 2005 et 2007, le cours de l’action EDF a fortement augmenté. Cette augmentation est étonnamment demeurée constante jusqu’en 2009. Cette année, le cours de l’action baisse brusquement. Une autre progression haussière s’en suit, et une autre baisse survient jusqu’en 2013. Passé cette période qu’on peut qualifier ‘’période de vaches maigres’’, EDF constatera une hausse du cours de son action. Jusqu’en 2018, cette hausse est toujours constante.

Ces pourcentages dénotent de la vitalité de l’entreprise. Cependant, il ne serait pas prudent de se jeter sur l’action EDF sans prendre quelques précautions. En effet, cette constance haussière actuelle fait parfois face à des micromouvements. Aussi, trois grands éléments influencent la cotation d’EDF. Il s’agit du marché de l’énergie, des avancées en matière d’énergie verte et des prix  du pétrole et du gaz. Il faut compter avec l’évolution de chacun de ces facteurs avant d’acheter une action EDF.

 

Etoro et markets.com limitent leur effet de levier pour s’adapter à l’ESMA

L’ESMA fait parler d’elle dernièrement par rapport aux décisions qu’elle a prises vis-à-vis du monde de trading, notamment sur les effets de levier, qui sont considérés comme grandes sources de problèmes. Parmi ceux qui se sont déjà pliés aux indications de l’ESMA, on peut mentionner les plateformes eToro et markets.com.

Pourquoi limiter l’effet de levier?

ESMA

L’effet de levier est un outil qu’il faut aborder avec soin. S’il vous permet de disposer de fonds bien plus importants que ceux réellement dans votre compte, il peut aussi vous faire perdre plus que ce que vous avez, ce qui peut être problématique. D’autre part, l’effet de levier peut également vous faire perdre plus rapidement votre argent, dans la mesure où vous n’avez pas une bonne gestion des risques. Les principaux perdants potentiels ici sont les traders débutants, qui ne connaissent pas encore les différents pièges auxquels ils feront face sur les marchés.

L’effet de levier possède divers impacts, aussi bien à l’échelle des traders individuels qu’à celle du marché lui-même. Un plus grand « pouvoir d’achat » entre les mains de traders amateurs signifie qu’il y a plus de chances que des bulles économiques apparaissent. Celles-ci proviennent généralement d’augmentations rapides de prix, croissances alimentées par des spéculations des traders, or le produit financier concerné n’a pas une valeur réelle assimilable à son cours actuel, et une correction finit par survenir à un moment ou un autre.

Les plateformes eToro et markets.com baissent leurs leviers

Markets.com et eToro sont parmi les premières plateformes à se plier aux indications de l’ESMA (voir digitalbusiness), et ont placé des limites à leurs effets de levier qui ne pourra actuellement plus aller au-delà de 50:1. Initialement, le seuil fixé par l’ESMA était de 20:1 ou 30:1 dépendamment du produit financier concerné, mais suite à des réclamations provenant de plateformes, le seuil a été repoussé pour être un peu plus élevé.

En outre, la limitation de l’effet de levier n’est pas la seule décision prise par l’ESMA, et on peut également mentionner une restriction des bonus accordés aux nouveaux inscrits. Comme on peut s’y attendre, l’ensemble de ces décisions ne fait pas l’unanimité parmi les traders, et plusieurs agissent en conséquence. Bon nombre de ceux-ci ont décidé de s’orienter vers les plateformes de trading qui ne sont pas sous la juridiction de l’ESMA, qui s’adresse principalement aux brokers Européens.

Les nouvelles réglementations de l’ESMA vont-elles vraiment protéger les investisseurs?

L’ESMA a récemment pris des décisions lourdes de conséquences pour les traders en général ainsi que pour les brokers. L’organisation a indiqué que l’ensemble de ces réglementations a pour but principal de rendre le marché plus sécuritaire pour les traders (voire AMF).

Trop de pouvoir dans les mains des traders amateurs?

Les décisions prises par l’ESMA convergent vers la même idée que les possibilités offertes aux traders débutants viennent mettre les marchés en danger. Avec l’avènement des cryptomonnaies en 2017, de plus en plus de plateformes permettent aux gens de trader avec des micro-comptes qui parfois ne nécessitent que 50 USD ou même moins. Couplé aux bonus offerts, on obtient des milliers voire plus de traders inexpérimentés lancés sur les marchés, et qui peuvent avoir un impact négatif sur les cours.

En outre, trop de gens se lancent dans le trading sans se projeter sur le long terme, si bien qu’ils sont juste là pour acheter quand les cours descendent et vendre quand ceux-ci montent. Cela conduit à une instabilité des cours, et certains analystes attribuent même une grande partie de la bulle économique des cryptomonnaies à cela.

Les traders amateurs prennent trop de risques

Risques

Près de 80 à 90% des personnes qui se lancent dans le trading finissent par abandonner ou tout perdre au bout de quelques mois maximum. Une trop grande incitation au risque peut entrer en ligne de champ, notamment avec les effets de levier pouvant être assez importants. Limiter ceux-ci se compte d’ailleurs parmi les directives à venir de l’ESMA.

Des produits financiers comme les options binaires sont également des causes de prises de risques importants, dans la mesure où les gens sont littéralement invités à parier sur l’issue de la valeur d’un cours passé une période donnée. L’un des impacts positifs des décisions de l’ESMA seraient de permettre aux investisseurs de jauger les risques avant de se lancer dans le trading.

Le trading des actions : pourquoi faut-il bien surveiller les nouvelles économiques ?

Le trading des actions est une forme de trading spécifique, et qui inclut des règles précises comme le fait d’uniquement trader les actions, et non les autres type de produits financiers. Les nouvelles économiques jouent un rôle important dans l’évolution du cours de l’action de sociétés comme celles du groupe Safran, si bien qu’il est nécessaire d’en garder un bon œil.

Comment trader les actions ?

Comme tous les produits économiques, pour trader les actions, il faut se fier à la courbe des cours de celles-ci (en savoir plus sur optionmag.fr). Les mêmes principes déterministes qui s’appliquent aux autres produits financiers sont également en vigueur ici, avec la particularité qu’ils s’étendent sur une portion de temps plus large. En outre, beaucoup de traders décident de se tourner vers ce type de trading, car il présente l’avantage de ne pas causer le stress des variations trop rapides de prix.

Les indicateurs économiques sont d’une grande utilité pour trader les actions, mais ce ne sont pas les seuls éléments à prendre en compte. Les évènements économiques ont plus que jamais une importance, dans la mesure où ils ont un impact direct sur ce que pense le grand public, qui est sur quoi se base la valeur d’une action, par exemple celles de compagnies comme Google ou Amazon. Ce n’est pas pareil au monde du Forex, dans lequel la valeur d’une devise dépend surtout de l’économie générale d’un pays, et non d’une société en particulier.

Prendre des décisions suite aux nouvelles économiques

L’impact d’une nouvelle économique sur le cours d’une action dépend du fait si elle est positive ou négative. Si une bonne nouvelle est rendue publique, celle-ci aura généralement pour effet de faire monter la valeur d’une action, et l’opposé se produit quand il s’agit d’une mauvaise nouvelle. Dépendamment de l’ampleur de la nouvelle, l’impact que cela a sur l’action peut avoir sur une action. On peut par exemple mentionner le flop des actions Facebook suite à une révélation sur une fuite de données utilisées pour gagner une élection.

Le fondateur de Facebook, l’un des plus gros investisseurs dans l’action, a perdu près de 800 millions de dollars en quelques jours. Prenons également d’autres exemples des compagnies populaires comme Netflix ; si la compagnie décide de faire une action hautement populaire auprès de son audience, les actions Netflix pourraient grimper en flèche. Ce ne serait cependant pas directement dû à la popularité du public, mais plutôt de l’image positive que cela pourrait donner aux investisseurs.

Comment bien trader les nouvelles économiques ?

Plusieurs éléments sont à prendre en compte dans le trading des nouvelles économiques. En premier lieu, il vous faut bien connaitre la société dont vous achetez les actions, que ce soit la compagnie Google, Amazon ou Safran. C’est un prérequis crucial pour ce type de trading de regarder le calendrier économique. Ensuite, il vous faut comprendre entièrement la portée d’une nouvelle économique, et ce qu’elle va changer pour la société, mais aussi pour son audience. D’autres facteurs techniques sont également à prendre, comme l’évolution du volume de transactions au moment de l’annonce de la nouvelle.

Les nouvelles positives par rapport à des actions sont effectivement une bonne chose, à condition d’avoir su prendre le train en marche au bon moment. En ce qui concerne les nouvelles négatives, il se peut que les baisses qui l’accompagnent ne soient que des corrections du marché, qui seraient bientôt suivies par des remontées de la valeur. C’est généralement le cas quand il s’agit de « fausses mauvaises nouvelles », ou si la compagnie en question gère bien ses relations publiques.

Trading des actions Coty : un épanouissement financier assuré

Le trading est le moyen par lequel vous devez passer, si vous avez envie de participer au développement économique et numérique, qui a lieu actuellement. Mais, il ne faut pas non plus investir dans n’importe quelle action ou crypto monnaie.

Pour ce qui est des actions, celles de la société américaine Coty, ne doivent pas être laissées en marge. Elles constituent en effet, une aubaine pour vous faire bénéficier d’une quantité d’avantages indéniable. Mais avant de vous lancer, voici ce que vous devez savoir !

 

A propos de Coty

La société américaine Coty est une entreprise particulière. En effet, elle est spécialisée dans les produits cosmétiques. En d’autres termes, elle s’intéresse à tout ce qui est produit de beauté, et fragrance. De plus, elle se spécialise aussi dans les lotions pour le corps et pour la peau.

Il va sans dire qu’une entreprise qui s’infiltre dans ce domaine, attire de grands partenariats, avec des acteurs internationaux. Ces acteurs peuvent provenir du domaine musical, filmographique, couturier. Il ne serait donc pas étonnant qu’elle fasse des profits considérables.

En clair, l’entreprise connaît un franc succès, ce qui n’est pas surprenant, étant donné ses multiples partenariats, avec des stars comme Beyoncé, Celine Dion, Addidas, lady Gaga, Calvin Klein, Hugo Boss et Lacoste.

Même si cette entreprise a beaucoup de concurrents dans ce domaine, il faut reconnaître qu’elle réussit, tant bien que mal, à s’imposer sur le marché des cosmétiques. Il vous est donc possible d’acheter et de vendre ses actions, autrement dit, d’en faire du trading.

 

Les actions Coty en elles-mêmes

Vous n’êtes pas sans savoir que les actions boursières ont toute une valeur donnée. Elles sont soumises à certaines variations et tendance que l’on appelle ici « flux » ou « fluctuation ». Ces fluctuations ont un impact sur la valeur des actions qui suivent leur cours. Ainsi, on peut distinguer les actions montantes, et celles descendantes.

Les actions Coty n’échappent pas à ce principe. Ainsi, elles ont tendance à monter et à descendre au fur et à mesure que le temps passe. Il va sans dire que, cette action est cotée en bourse. Par conséquent, elle dispose d’une grande place sur le marché boursier.

Pour faire du trading, vous devez être tenu au courant des différentes tendances qui ont lieu sur le marché boursier. Ainsi, vous saurez exactement à quel moment investir.

 

Un investissement des plus avantageux

Rien qu’à voir les partenaires de cette entreprise, il serait très convenable d’investir dans leurs actions boursières. Vous avez en effet, beaucoup de chance de vous faire de gros bénéfices en y investissant, car leurs produits sont assez demandés et assez prisés du public.

De plus, elle ne dispose pas d’une valeur excessive, il est possible de vous en procurer à seulement 20$. En clair, c’est le moment propice pur que vous en achetiez. De plus, le cours actuel de cette action est en baisse. Il va donc de soi, que si vous voulez profiter de cette aubaine, vous devriez vite le faire, avant que sa valeur ne dépasse les 50$.