Réflexions et propositions pour des protections commerciales pour l'Europe

Partagez ce site autour de vous

Abonnez-vous à la newsletter:





Essais en débat

Recherche







Creative Commons License

Revue de presse

L’instauration du libre-échange total entre l’Europe et les pays à bas salaires comme la Chine s’est traduit par une catastrophe économique et sociale.

Avec 23 millions de chômeurs, 80 millions de pauvres, l'apparition de travailleurs pauvres, la montée du travail précaire, l'effondrement des classes moyennes, la stagnation ou la baisse des salaires et du pouvoir d’achat, l'explosion des inégalités de revenus, la cohésion et la paix sociale sont menacées.

Avec la désindustrialisation et les délocalisations massives, le surendettement public, les déficits commerciaux de la majorité des pays européens et l'accumulation par certains pays émergents comme la Chine de réserves de changes colossales, l'indépendance économique de l'Europe est menacée.

Tels sont les fléaux provoqués par la concurrence déloyale régnant dans le marché mondial.

Les citoyens européens en sont maintenant bien conscients. Les enquêtes d’opinion démontrent que 2/3 des Français, mais aussi des Italiens, des Espagnols et des Allemands sont favorables au protectionnisme aux frontières de l’Europe. Mais la voix des citoyens n'est prise en compte ni par leurs gouvernements respectifs ni par la Commission européenne.

Ce suicide économique et social doublé d’un refus d’entendre les citoyens doit cesser ! C'est pourquoi, nous avons décidé de lancer une Initiative Citoyenne Européenne (ICE) dans 9 pays; elle demande de rétablir la préférence communautaire et une concurrence loyale, en instaurant un protectionnisme commercial aux frontières de l'Europe. Son objectif est de retrouver le plein emploi et une croissance équilibrée dans les pays européens.

Pour que les candidats à l'élection présidentielle en France s'engagent à soutenir notre proposition et qu'elle soit adoptée par la Commission, le Parlement et le Conseil Européens, il faut qu'elle soit soutenue par au moins un million de citoyens européens ! Plus nous aurons de signatures, plus nous pèserons dans ce débat.

Votre avenir et celui de vos enfants n'est pas voué au déclin. Des alternatives existent. Ce combat est le vôtre, personne ne le mènera à votre place.

Apportez votre signature à l’Initiative Citoyenne Européenne !

En apposant votre email sur hwww.signezpourunprotectionnismeeuropeen.fr

Rédigé par Protectionnisme.eu le 30 Avril 2012 à 20:13 | Permalien | Commentaires (0)
Facebook Google + Twitter Del.icio.us Google Pinterest

Agenda - conférences

Cette conférence est organisée par Le Manifeste pour un débat sur le libre-échange, le Forum Démocratique et l’Ecole de Guerre Economique (EGE).


Avec les candidats ou leurs représentants à l’élection présidentielle et Erik Reinert, Jacques Sapir, Hervé Juvin, Gabriel Colletis, Claude Rochet, Philippe Murer et Philippe Arondel

Lieu de la conférence : l’école de guerre économique-19 mars 18H30 171 Rue de Grenelle Paris 7° Amphi Grenelle

A l’occasion de la parution de l’édition française de l’oeuvre d’Erik Reinert "Comment les pays riches sont devenus riches - Pourquoi les pays pauvres restent pauvres".
Présentation de l’œuvre d’Erik Reinert, par Claude Rochet, traducteur et préfacier :
"La crise économique actuelle a montré les limites de l’économie dominante, ses recettes ne faisant qu’enfoncer les pays pauvres dans plus de pauvreté, en attendant d’appauvrir les pays riches.
Prix Gunnar Myrdal 2008 de la meilleure monographie en évolution de l’économie politique, ce livre prophétique est paru en 2007 à Londres, quelques mois avant la crise alimentaire en Afrique, deux ans avant la crise économique mondiale.
Erik Reinert montre que le débat sur le libre-échange a été permanent depuis le XVI° siècle et a été la ligne de démarcation entre pays qui ont su devenir riches et ceux qui sont restés pauvres.
Un fantastique voyage dans l’histoire du développement économique fondé sur des sources oubliées."

Tables rondes :
I- Peut-il y avoir un protectionnisme intelligent ?
Intervention de Erik Reinert (en anglais avec traduction simultanée), Jacques Sapir, Hervé Juvin

II- Protectionnisme, l’inévitable débat
Philippe Murer, Gabriel Colletis, Philippe Arondel

Présentation de l’ICE sur le protectionnisme européen
Accueil des candidats à l’élection présidentielle ou de leur représentants qui répondront à la question "Qu’est-ce qu’un protectionnisme intelligent ?"

Pour s’inscrire envoyer un email à conf.protectionnisme@gmail.com
En cas de problème, envoyer un mail à philippemurer@yahoo.fr

Tags : conférence
Rédigé par Protectionnisme.eu le 18 Mars 2012 à 19:24 | Permalien | Commentaires (0)
Facebook Google + Twitter Del.icio.us Google Pinterest

Agenda - conférences

A l'initiative de l'association Pour un débat sur le libre-échange, un colloque est organisé le mercredi 14 septembre 2011 à l'Assemblée Nationale sur le thème "Protéger les intérêts économiques de la France : quelles propositions ?". Participeront à ce colloque Jean- Pierre Chevènement, Nicolas Dupont-Aignan, François Loos et Arnaud Montebourg.


Présentation de l'initiative :
Nous sommes une vingtaines d’économistes de toutes orientations politiques à penser que la protection des intérêts économiques de la France passe par la remise en cause de la mondialisation et du libre-échange illimités.
Le sondage financé par notre association et publié en juin 2011 montre que les Français attendent une reprise en mains des intérêts économiques du pays par ceux qui les représentent, notamment les politiques.
A travers ce colloque, nous proposons à tous les candidats qui se sont déjà exprimés sur ce thème à venir présenter et partager leurs propositions, afin que ce débat, enfin sur la place publique depuis quelques mois, prenne toujours plus d’ampleur et occupe une place prépondérante dans la campagne présidentielle qui s’annonce.
Notre intention est de proposer au public et à la presse un authentique débat démocratique ainsi qu’une tribune pour chacun de nos invités, mis en valeur par de nouveaux sondages et des interventions d’économistes de notre association.

Les membres de l’association : Emmanuel Todd, Jacques Sapir, Jean-Luc Gréau, Hervé Juvin, Pierre Noël Giraud, Philippe Murer, Jean-Claude Werrebrouck, Julien Landfried, Aurélien Bernier, Bernard Conte, Bernard Gerbier, Bernard Cassen, Aquillino Morelle, Frédéric Viale, Jean-Luc Schaffhauser, Hakim el Karoui, Gérard Lafay, David Cayla

------------
Date : mercredi 14 septembre 2011 de 9h à 13h

Lieu : Assemblée Nationale, 126 Rue de l’Université, 75007 Paris. Salle 6217 (2ème sous-sol)

Les invités politiques : Jean-Pierre Chevènement (MRC), Nicolas Dupont-Aignan (DLR), François Loos (UMP), Arnaud Montebourg (PS)

Programme

9h - Accueil du public

9h30 - Introduction générale : François Lenglet
l’ambition du colloque : Philippe Murer

9h40- Les Européens et le libre-échange, nouveaux sondages IFOP
  • Rappel du sondage Français
  • Les sondages Italien et Espagnol
  • Commentaires des invités européens
  • Questions de la salle


10h10 - Interventions d’économistes de l’association Pour un débat sur le libre-échange
  • Souveraineté monétaire : Jean-Claude Werrebrouck
  • Réindustrialiser, comment ? Jean-Luc Gréau
  • Emmanuel Todd / Hervé Juvin


10h40 - Prise de parole des invités politiques puis débat
  • Reprendre notre souveraineté monétaire Nicolas Dupont-Aignan
  • Comment faire évoluer l’euro ? Jean-Pierre Chevènement
  • Protectionnisme et industrie François Loos
  • Mettre la finance sous tutelle Arnaud Montebourg

12h45 - Conclusion du colloque : François Lenglet
Tour de table de tous les invités

13h - Echanges libres avec les journalistes présents

---------
Inscriptions obligatoires avant le 13/09 à l'adresse mél suivante: debat.libre.echange@gmail.com

Le site de l'association : http://manifestepourundebatsurlelibreechange.eu/

Rédigé par Protectionnisme.eu le 5 Septembre 2011 à 19:22 | Permalien | Commentaires (2)
Facebook Google + Twitter Del.icio.us Google Pinterest

Agenda - conférences

Voici les vidéos de la présentation du sondage par l'IFOP, des interventions d'Emmanuel Todd, Jacques Sapir, Jean-Luc Gréau, Hervé Juvin et Philippe Murer ainsi que des questions de le salle lors la conférence de presse "Les Français, le protectionnisme et le libre-échange" du 16 juin 2011.


Présentation du sondage par l'IFOP

Rédigé par Protectionnisme.eu le 19 Juin 2011 à 21:46 | Permalien | Commentaires (2)
Facebook Google + Twitter Del.icio.us Google Pinterest

Documents de référence

Support de la présentation du sondage "Les français et le protectionnisme économique" effectuée par l'IFOP lors de la conférence de presse du jeudi 16 juin 2011.


La présentation Power Point est disponible ci-dessous avec le lecteur Scribd et en bas de page au format pdf
Présentation IFOP du sondage Les français et le protectionnisme

presentation_ifop_du_sondage_les_francais_et_le_protectionnisme.pdf Présentation IFOP du sondage Les français et le protectionnisme.pdf  (549.11 Ko)


Rédigé par Protectionnisme.eu le 16 Juin 2011 à 15:23 | Permalien | Commentaires (0)
Facebook Google + Twitter Del.icio.us Google Pinterest

Argumentaires

(Sondage IFOP pour le Manifeste pour un débat sur le Libre-échange)
Une analyse de Jacques Sapir.


L’identification des méfaits du libre-échange sur l’économie française apparaît à une grande majorité de français, à tel point que l’on peut parler d’une prise de conscience massive, dépassant les cadres des partis politiques, et exprimées par quasiment la totalité des couches de la société. L’ancienne opposition entre diplômes et non-diplômés qui avait été mise en avant lors du référendum de 2005 n’existe plus.
Le peuple français oscille entre révolte et résignation, tel est le premier enseignement de ce sondage.
• Ainsi 48% des réponses indiquent que les personnes interrogées sont « révoltées » par la situation économique de la France tandis que 30% d’entre elles sont « résignées ». On ne trouve que 14% de confiants et d’enthousiastes.
• Les catégories sociales où le sentiment de révolte prédomine sont les ouvriers (64%), suivis des artisans et petits commerçants (55%) et des employés (52%). Le sentiment de révolte est le plus faible pour les professions libérales et cadres supérieurs, mais il atteint néanmoins 36%.


I. Un regard critique et argumenté sur la mondialisation et le libre-échange.

La question principale porte sur l’appréciation de l’ouverture des frontières aux marchandises de pays comme la Chine et l’Inde et globalement aux pays émergents. Les résultats témoignent d’un rejet massif de la mondialisation.

Un jugement négatif est partagé par 73% des réponses en ce qui concerne les déficits publics, 78% en ce qui concerne le niveau des salaires et 84% en ce qui concerne l’emploi.

Notons aussi que le pourcentage de réponses indiquant que ces conséquences ont pu être positives voire très positives n’est que de 7%, soit 12 fois moins que le pourcentage estimant que les conséquences sont négatives voire très négatives.

Ce jugement est sans appel. Sur les trois grandes questions qui concernent l’économie, l’emploi, les salaires et les déficits, il se trouve une écrasante majorité de français pour considérer que l’ouverture de l’économie a eu des conséquences néfastes. Très clairement, la « mondialisation heureuse » n’existe que dans certains journaux ou sous certaines plumes.

Rédigé par Jacques Sapir le 16 Juin 2011 à 11:45 | Permalien | Commentaires (0)
Facebook Google + Twitter Del.icio.us Google Pinterest
1 2 3 4 5 » ... 23

| Tags